MÜHLNER MOTORSPORT
Mühlner Motorsport actif partout dans le monde
Déjà deux épreuves de 24 heures disputées en janvier
more news...

Print this page

Francorchamps. Le team Mühlner Motorsport, dont les installations se situent à Spa-Francorchamps, en Belgique, n'a guère eu de longues semaines pour se reposer durant cet hiver 2010/2011. A peine la campagne européenne s'était-elle terminée avec une participation à la finale de la compétition allemande VLN que la préparation en vue de deux épreuves internationales programmées en janvier débutait de manière intense.

Les préparatifs en vue des 24 Heures de Dubaï ont d'ailleurs pris l'apparence d'une certaine routine pour Mühlner Motorsport, qui a déjà pris part à cette épreuve à plusieurs reprises par le passé. En outre, avec la compétition FIA GT3, mais aussi le championnat UAE GT, les Emirats Arabes Unis sont un terrain de connaissance pour l'équipe. A tel point que bolide et matériel se trouvaient d'ailleurs déjà sur place. Une Porsche 911 GT3 Cup S avait en effet été totalement reconstruite avec de nouvelles pièces, et envoyée dans le Golfe Arabique par container début décembre.

Quant à l'autre épreuve de 24 Heures prévue au programme, sur le circuit de Daytona, elle a clairement demandé un plus grand investissement en temps. Lorsque Porsche Motorsport North America a donné son feu vert en novembre dernier pour autoriser la participation de la Porsche 911 GT3 Cup en Grand-Am, une société basée aux Etats-Unis, Mühlner Motorsport America, a dû être créée, avec son siège en Floride. Moins de quatre semaines plus tard, une première séance d'essai était organisée pour la nouvelle structure, sur le circuit de Homestead. Début décembre, la mise en place de la société et la préparation en vue des 24 Heures de Daytona se poursuivaient.

Les responsables du team remirent ensuite le cap sur l'Europe, afin d'envisager les derniers aspects des 24 Heures de Dubaï (et notamment le choix des pilotes), mais aussi la suite de la saison 2011 sur le vieux continent. C'est ainsi que les négociations avec Franck Schmickler en vue d'une nouvelle participation en ADAC GT Masters ont abouti positivement, tandis qu'un pilote était déjà trouvé pour les prochaines 24 Heures de Spa. 

Ce qui signifie que la traditionnelle trêve des confiseurs s'est résumée à très peu de chose pour Mühlner Motorsport, à savoir la courte période entre les fêtes et le 3 janvier, date à laquelle Bernhard Mühlner reprenait l'avion à destination de Miami, afin de prendre part avec la Porsche Grand-Am aux journées officielles d'essais en vue des 24 Heures de Daytona, le 'Roar before the 24', du 7 au 9 janvier. Une bonne partie de l'équipe arrivait quand à elle le 5 janvier, afin de prendre part à ces entraînements. Ceux-ci se déroulaient parfaitement, l'ensemble des tâches programmées ayant pu être menées à bien. Les différents éléments de suspension Bilstein montés le deuxième jour fonctionnaient à merveille, au même titre que les plaquettes de freins Pagid spécialement développées pour l'occasion.

Alors que les tests de Daytona battaient leur plein, la seconde partie de l'équipe a pris la direction de Dubaï en compagnie de Renate-Carola Mühlner, afin de réceptionner le container de pièces, et procéder à la préparation du stand. En outre, un embrayage spécial, développé par Sachs, était installé en vue de cette épreuve marathon, avant que le reste de l'équipe n'effectue le voyage entre les Etats-Unis et les Emirats Arabes Unis.

Lors des qualificatifs, tout se déroulait parfaitement, tant sur le plan tactique que technique. Les pilotes les plus rapides lors des qualifications écopaient en effet d'une pénalité en poids… Durant la course, Mark Thomas, Henri Moser, Jérôme Thiry, Armand Fumal et Gilles Vannelet se retrouvaient rapidement en 4ème position, et semblaient se diriger vers le podium lorsque les premiers problèmes se manifestaient au cœur de la nuit. Avec d'abord un crash de Fumal, et en guise de conséquence directe de cet écart de trajectoire et de l'impact qui en a résulté, des ennuis électriques se sont manifestés, avant que la boîte de vitesses ne commence à faiblir sans la moindre alerte préalable, de quoi mettre un terme à tout espoir de bon résultat.

Après deux nouveaux écarts de trajectoire, à mettre sur le compte de Thomas et de Moser, et les réparations qui en ont résulté dans la pitlane, notamment au niveau de l'accélérateur, la Porsche Mühlner clôturait la course au 40ème rang absolu…

L'équipe n'avait guère le temps de se lamenter sur son sort, puisque Bernhard Mühlner et le noyau de base reprenaient la direction de la Floride, afin de terminer la préparation de la Porsche Grand-Am en vue des 24 Heures de Daytona. Le reste d'une équipe forte de 16 personnes arrivait un peu plus tard avec la responsable du team Renate-Carola Mühlner, afin de s'adapter en très peu de temps au décalage horaire, mais aussi tout mettre en place pour le début de la grande aventure aux Etats-Unis.

Les essais libres et qualificatifs se déroulaient les jeudi et vendredi, avec l'obligation pour Mark J. Thomas, Peter Ludwig, Dion von Moltke et Cory Friedman, intégré au team en dernière minute, de tourner dans le temps minimum imposé, afin d'avoir l'autorisation de prendre part à la course. Pas question dès lors de prendre le moindre risque inutile. Les différents enseignements avaient en effet été acquis lors de la journée de test, tandis que la position de départ n'influe aucunement sur le résultat final lors d'une course aussi longue qu'un double tour d'horloge.

Grâce à une excellente stratégie, des arrêts au stand très rapides et l'excellente fiabilité technique de la Porsche Mühlner, le bolide se positionnait au 7ème rang à mi-distance, avant que Thomas ne transmette au beau milieu de son relais de nuit le message suivant : ''SORRY, I hit the wall." S'en suivaient deux minutes de crainte intense : Thomas était-il en mesure de ramener la Porsche blessée au stand ? Il y parvint finalement, mais les réparations nécessaires des deux côtés de la voiture, et le changement du radiateur, entraînaient un arrêt de 42 minutes, de quoi mettre en péril l'espoir d'un résultat de choix au terme de la 35ème course de 24 heures disputée par l'équipe Mühlner Motorsport…   

Peu avant la fin de la course, la Porsche Mühlner devait de nouveau subir une réparation d'une heure, et sans ce problème technique mineur, c'est la 9ème place, soit une belle position dans le Top 10, qui était en vue. Assurément pas le résultat espéré pour les grands débuts aux Etats-Unis, mais pour l'équipe Mühlner Motorsport, on peut néanmoins parler de classement honorable. Si on ajoute les tours perdus en raison des réparations à ceux effectivement accomplis, on obtient un… Mais bon, ce raisonnement n'a aucune raison d'être. 

La participation de l'équipe Mühlner Motorsport aux 12 Heures de Sebring, manche inaugurale de l'ALMS programmée à la mi-mars, n'est pas encore assurée. Au contraire d'une présence lors des deux courses de 24 heures disputées en Europe : le Nürburgring en juin et Spa en juillet. Il s'agira pour l'équipe Mühlner des 36ème et 37ème participations à des doubles tours d'horloge.

La présence à l'ADAC GT Master avec deux Porsche 911 GT3 R est elle aussi acquise : les pilotes sont connus et engagés, et avec Franck Schmicker, le premier pilote de pointe du team est assuré, tandis que les négociations se poursuivent avec d'autres pilotes de pointe.  

Les discussions devant mener à une nouvelle participation au championnat européen FIA GT3 sont elles aussi menées tambour battant, Mühlner Motorsport souhaitant prolonger une présence à ce niveau entamée en 2008. Au programme de 2011 figurent aussi la nouvelle compétition Blancpain Endurance Series, qui occasionne beaucoup de demandes, ainsi que la Porsche Sports Cup. Dans le courant du mois de février, toutes les décisions seront rendues publiques, ce qui garantit à Mühlner Motorsport un très solide emploi du temps…
 
„Nous sommes très satisfaits de constater que tout le travail abattu par le passé, et les classements qui en ont résulté, nous permettent de monter des programmes nationaux et internationaux partout dans le monde, conclut la responsable du team Renate-Carola Mühlner. Cela nous rend très fiers, et décuple notre motivation.''



more news...
IMPRESS: MÜHLNER MOTORSPORT SPRL - RUE CRUFER 2-4 - B-4970 FRANCORCHAMPS
THE HOLDER OF THIS WEBSITE CANNOT BE HELD RESPONSIBLE FOR ANY DAMAGE BY THIS OR OTHER WEBSITES.
CREATIVE DESIGN BY MUEHLNER MEDIA